Comment choisir son école de psychomotricité?

Comment choisir lorsqu’on est reçu dans plusieurs écoles? Quelles sont les différences, les avantages, les inconvénients ? Quelles sont les points positifs et négatifs?

Ces témoignages nous donnent une idée évasive de ce que nous pouvons vivre durant trois années de formation dans une école. Néanmoins voici un petit avant goût en attendant la rentrée.

IFP Pitié Salpétrière UPMC

Points +

Miron – psychomotricien : 10 ans maintenant que j’ai quitté la salpé! 2 direction sont passés entre temps donc ça a un peu changé. Je dirai tout de même en positif le bon équilibre thérapie/rééducation.

Audrey – étudiante deuxième année :

  1. L’implication, de certains professeurs est parfois surprenante. Ils nous transmettent leurs connaissances avec passion et une bonne énergie positive.. Ils s’appliquent a nous apprendre le savoir être et le savoir faire. Nous avons beaucoup de pratique.
  2. Nous avons des promotions conséquentes (environ 155 par promo), néanmoins pour les TD, nous sommes divisés en 9 groupes de 18 élèves. Ce qui permet de créer des liens fort avec d’autres élèves et professeurs.

Points  –

Miron – psychomotricien : sinon en négatif, c’est le cas pour toutes les grandes écoles, le trop grand nombre d’élèves, ce qui pose un problème pour les supervision (pour le côté “thérapie” de notre profession c’est pourtand indispensable, je fais plusieurs écoles de thérapie corporelles “à taille humaine” en ce moment pour compléter la formation, car c’est difficile de devenir vraiment thérapeute en passant que par la fac (c’est valable en psycho aussi)

Audrey – étudiante deuxième année :

  1. Les cours magistraux et les TD ne sont pas situés au même endroit (parfois 35min de transport pour accéder à certains TD)
  2. Pas de locaux à nous pour manger, se reposer.

IFP Meulan les Mureaux

Points +

Camille – étudiante deuxième année :

– On est 25 ! 
– On fait vraiment beaucoup de pratiques
– Les enseignements sont super et on est super bien suivis que ce soit pour les cours/stages/…
– Le cadre du campus

Points –

Camille – étudiante deuxième année :

– La ville, il faut la reconnaitre, c’est pas la folie de la vie étudiante ^^
– Un peu compliqué parfois de trouver des stages comme on est 3 écoles dans la région

ISTR Lyon

Points +

Chiraz – étudiante deuxième année :

  • Comme on est une petite promo, on est bien encadré et les profs sont à notre écoute.
  • Les TP sont variés et apportent chacun à leur manière un enrichissement pour nous-même mais aussi pour notre futur métier.(on a de supers salles de TP neuves et bien équipées !! )
  • Je pense que par rapport à d’autres écoles, Lyon nous laisse plus de liberté et d’imagination pour proposer des rééducations. Il n’y a pas vraiment de codifications (pour telle pathologie, il faut appliquer ça…). Disons qu’on a une ”boîte à idée” et qu’ensuite on pioche dedans et on remanie ça selon notre personnalité et la personne en face.
  • Je pense aussi au double cursus que propose l’école, le DE et la licence Sciences de la Réadaptation. La seule à le faire ^^. C’est une licence qu’on peut faire en parallèle de notre formation et qui est réservée aux paramédicaux. Je ne la fais pas personnellement mais c’est une licence qui approfondit un peu certaines matières comme la neuroscience. Ils ont aussi de l’anglais scientifique et de l’informatique.

Lucie – étudiante deuxième année :

– le prix à l’année plus abordable qu’à l’ISRP (1200€ contre 9000€ à l’ISRP)

– le nombre d’élèves : 49 étudiants en première année, je pense que le suivi, est plus aisé qu’à la Salpêtrière par exemple, où il y a plus d’une centaine d’élèves par promo en amphi

– la qualité des enseignements

Points – 

Chiraz – étudiante deuxième année :

  • Je pense que cela fait partie de la particularité de l’école mais on est beaucoup plus axé sur la psychologie de la personne que sur le moteur. Il y a peut être un petit manque d’équilibre entre les deux.

Lucie – étudiante deuxième année :

– le fait que l’école soit rattachée à la fac de médecine : nous n’avons pas de locaux “à nous” et les cours sont parfois à des endroits assez éloignés les uns des autres

– nous avons des cours (physio et neuro notamment) en commun avec les kinés et les ergos, qui eux sont passés par médecine.. Nous n’avons donc pas le même niveau et les profs n’en tiennent pas toujours compte

– les profs étant des professionnels et ayant d’autres obligations, nos cours sont souvent éparpillés dans la semaine, avec un emploi du temps très instable (mais je pense que c’est dans toutes les écoles pareil)

IFP Toulouse

Points + 

Tracy – étudiante deuxième année

C’est l’école qui nous donne les lieux de stages (sauf l été )..du coup no stress.

IFPVPS Hyères

Points + 

Marine – étudiante troisième année :

-Nous sommes que des petites promos ( 40) donc les profs sont très à notre écoute et nos cadres nous donnent également énormément de leur temps 
-Notre école se situe près de la mer 
-Nos cadres se donnent au maximum pour nous offrir des cours de qualité avec des TP hyper Variés!

Anna – étudiante troisième année : c’est une formation complète avec des formateurs compétents et disponibles; s’ajoute a ça la beauté de la région et le temps magnifique toute l’année.

Points –

Marine – étudiante troisième année :

Hyères c’est pas le top de la ville étudiante mais l’ambiance on la fait nous meme !
Quelques problèmes pour trouver des stages à tout le monde sans sortir du département … Mais on s’adapate car etre psychomot c’est s’adapter

IFP Lille

Les points +

Myriam – étudiante deuxième année :

  •  Au niveau des cours de pratique selon les années on a des cours de pratique psychomotrice pure, des cours ciblés sur des thèmes, de la relaxation (diverses méthodes abordées et approfondies), des ateliers corps et voix ; danse et mouvement ; modelage, des cours ciblés sur des populations (nouveaux-nés, PA, polyhandicap… etc) ET J’EN PASSE !
  • Il y a plusieurs projets humanitaires. Sinon nous participons (pour ceux qui veulent) à la création et l’élaboration d’un spectacle pour Noël dans un IME pour lequel on répète tout le début d’année ! et puis cette année c’est Lille qui va accueillir les étudiants de toute la France pour le WEIEP (week end inter école s) donc ça va bouger dans le BDE!
  • J’apprécie beaucoup le fait qu’on soit une “petite” école (70 par promo) donc je trouve l’ambiance super, genre 2è famille.

Les points –

Myriam – étudiante deuxième année :

  • Parfois on termine plus tard 17h30, 18h30 et plus si affinités en 3e année.
  • Un peu comme partout c’est pas toujours évident de trouver le stage de ses rêves, des cours parfois annulés à la dernière minutes pour cause de profs absents etc… et ça ça arrive partout!
  • Après le fait qu’on soit une petite école fait aussi qu’il n’y a pas autant de choix et de diversité qu’à l’ISRP pour les cours de pratique par exemple, je crois qu’ils ont le choix eux ^^ mais chacun fait son petit bout de chemin en se trouvant des formations/activités à l’extérieur pour en faire plus tard pouquoi pas, des médiations.
  • Ah oui et on a une tooouuute petite bibliothèque, touuuute petite ^^ mais on a accès à la BU de médecine vu qu’on est rattachés à Lille 2 !

ISRP

Les points +

Léa – étudiante deuxième année :

  1. – Nous avons des PEA (projets extra académique) avec divers thèmes et nous choisissons celui qui nous intéresse le plus, il y a bcp de choix (humanitaire, musique, aide handicap…), personnellement je suis dans un PEA qui essaye d’organiser des journées “exceptionnelles” pour les enfants ou autre population (kermesse dans un IME, jardinage pour personnes âgées…) , cela prend du temps mais ce sont de très bons moments.
  2. – Les cours sont variés : neuro, physio, anatomie, pédagogie, psychiatrie, psycho, psychomot.. et des pratiques (danse, percussion, taï chi, théâtre, relaxation..etc) nous ne pouvons pas tous tout faire parce qu’il y a bcp de monde, mais on fait pleins de pratiques diverses et très intéressantes.
  3. – A côté de cela le BDE organise aussi des soirées ou autre, très sympa !!

Les points – 

Léa – étudiante deuxième année :

  1. – Les cours peuvent commencer à 8h, mais les horaires varient beaucoup parce qu’on nous donne des planning et des emplois du temps différents chaque semaine.
  2. – C’est vrai que côté administratif c’est pas tip top, l’organisation est pas géniale, entre les changements d’emploi du temps et autres.. mais bon chaque administration à ses problèmes^^

 

Liste des Instituts de Formation en Psychomotricité

 

Le CEDIFP travaille à ce qu’il y ait une unité des enseignements dispensés dans chaque école. Le travail fait actuellement par le groupe de supervision de la réingénierie va également dans ce sens.

Si vous avez des témoignages, vous pouvez nous les partager juste en dessous.

crédit photo: Maurice

Recevoir les articles sur votre boite email

Indiquez votre adresse pour recevoir les articles directement dans votre boite email chaque semaine.

, ,

43 réponses à Comment choisir son école de psychomotricité?

  1. Smel 1 juillet 2013 à 8:13 #

    Il n’y a pas encore de 3e année à Hyères?!
    En tous cas, merci pour ces interviews qui aident à mieux cerner les écoles!

    • Liou 1 juillet 2013 à 6:09 #

      Non, la rentrée en 3ème année se fera en septembre. L’école ayant ouvert en juillet 2011, la première promo diplômée sera en juin 2014 😉
      Comme pour les Mureaux d’ailleurs !

  2. Ingold 5 août 2013 à 1:17 #

    Je suis acceptée à l’ISRP Paris et ISRP Marseille. Comment faire pour choisir entre les 2 écoles ? (les 2 sont autant éloignées de mon domicile…).
    Merci de vos conseils / avis / retour d’expérience

    • Lulu 20 juin 2014 à 9:51 #

      Bonjour Ingold,
      J’aurais voulu savoir quelle école tu as choisi au final et ce qui t’y a poussé. Je suis dans le même cas que toi et je ne sais pas quelle école choisir.
      Es tu satisfaite ?
      Merci de ta réponse

      • Mrn 24 juin 2015 à 1:07 #

        Bonjour Lulu,
        Je me retrouve dans le même cas que toi et Ingold. Je voulais savoir laquelle tu as choisis et si tu es contente de ton choix ?
        Merci 🙂

      • Mrn 24 juin 2015 à 1:09 #

        Bonjour Lulu,
        Je me retrouve dans le même cas que toi. Quelle école as tu choisis et en es tu contente ?
        Merci 🙂

        • Lulu 25 juin 2015 à 10:29 #

          Bonjour Mrn 🙂
          J’ai finalement choisi l’école de Marseille. Financièrement la scolarité et la vie sur place sont plus intéressants, et le cadre de vie me correspond + également.
          Les deux écoles ont chacune leur points forts et leurs points faibles. A Marseille les promos sont plus petites et l’institut aussi. Etant une jeune école il y a je pense des différences avec celle de Paris qui peu etre, est plus rodée sur certaines choses.
          Je me souviens que cette période de “choix” était vraiment difficile l’année dernière. Les deux écoles étant l’ISRP, globalement tu auras les meme programmes et les meme pratiques. Je pense que ce choix est très personnel et que cela dépend de chacun.
          Pour ma part je suis vraiment contente de mon choix, Marseille est une ville super, cosmopolite et vivante. On a eu de très bon professeurs et j’ai adoré chaque pratiques. Et pouvoir passer la soirée sur la plage pour souffler c’est quand même super chouette….
          En tout cas Félicitations ! Prend le temps de poser le pour et le contre et quelque soit ton choix, tu t’appretes à commencer une super aventure !

          • Mrn 25 juin 2015 à 10:38 #

            Merci Lulu,
            Je pense plutôt aller à Paris car je connais du monde là bas, et que Paris est plus près de chez moi 🙂
            Et comme dis ça reste l’ISRP donc l’une ou l’autre ça va être génial et j’ai hâte 😉

        • Chloem 2 juillet 2016 à 11:15 #

          Bonjour Mrn, je suis prise à l’ISRP de Paris et Marseille et sachant que tu as sûrement fais ta première année à Paris, j’aimerais vraiment avoir ton avis. Est-ce que tu es contente que l’école? Quels sont ses point forts et ses points faibles?
          Merci d’avance 🙂

  3. heX 12 octobre 2013 à 5:10 #

    Bonjour 🙂 Pour Hyères, si je peux me permettre, le coût est un plus (gratuité hors frais de scolarité). De même que le bâtiment, que nous partageons avec les ergothérapeutes (avec qui ça se passe bien), nous est dédié, nous nous y sentons “chez nous” ^^ Ca peut aussi être vu comme un petit isolement et donc comme un “moins”. Hyères n’est effectivement pas une ville étudiante, mais la Garde / Toulon le sont déjà plus et sont tous proches 🙂 Un dernier moins-qui ne concerne surement pas que Hyères- : trouver un logement à prix abordable n’est pas chose aisée. Pas impossible, mais pas facile…Surtout si vous visez plus grand que le T1/studio. Et assez souvent il vous faudra quitter votre appart l’été pour les biens proposés à la location saisonnière. En contre partie votre cadre fera des envieux 😉

  4. Miren 27 octobre 2013 à 3:25 #

    Si peu de commentaires sur Toulouse?

    L’école est très sympa, petite promo (50) , et les professeurs sont plutôt sympas et disponibles.
    Par contre, il faut adhérer au courant neuropsychologie- comportementaliste , ce qui me semble plutôt rigide!! C’est une école faite pour les scientifiques!

  5. Juliette 20 novembre 2013 à 10:17 #

    L’IIRFPM (Institut InterRégional de Formation en PsychoMotricité) de Mulhouse réunit chaque année (en théorie) 5 personnes ayant passé le concours de 1ère année de médecine des 5 régions du grand Est (fac de Reims, Dijon, Nancy, Besançon, Strasbourg), on est donc 25 par promo ! Hors frais d’inscription et d’assurance, la formation est gratuite.
    L’école vient d’ouvrir (rentrée 2012), donc on subit un peu les platres (emploi du temps construit au fur et à mesure, stages à trouver soi-même,…), mais du coup on nous demande bcp notre avis sur la formation (qui anticipe la réingéniurie), et on prends soin de nous. Beaucoup de cours sont dispensé par des médecins ou autres professionels du gros Centre Hospitalier de l’autre côté de la rue (pédiatrie, patho médicales, neuropsychologie,..), on a aussi des cours des 2e année de médecine de la fac de Strasbourg télédiffusés, et des cours en commun avec les infirmiers et avec les ergos (nous sommes dans le même établissement, plus kinés et aide-soignants).
    Nous avons des cours de pratique diversifiés : judo, danse, travail de la terre, cirque, relaxation, technique de prise de conscience corporel, balnéothérapie,…
    En ce qui concerne Mulhouse, c’est seulement 8000 étudiant, donc petit campus, mais la vie associative bouge bien, et Strasbourg n’est pas loin. On peut se loger facilement et pour pas cher, tout ça dans une ambiance alsacienne bien sympa pendant la période des marchés de Noêl !
    (d’une étudiante de la 1ère promo, 2e année)

  6. Park 28 mai 2014 à 8:57 #

    Bonjour,
    Est ce que quelqu’un pourrait me dire où exactement sont dispensés les cours pour l’école d’Hyères ? Où peut-on se loger ?

  7. Estelle 21 juin 2014 à 9:30 #

    Bonjour, j’ai été reçu au concours de Lille et de Toulouse; hormis les prix des écoles, je n’arrive pas à différencier ces deux écoles. Pourriez vous m’indiquer les différences entre ces deux écoles?
    Merci d’avance

    • Ophélie 30 mai 2015 à 10:52 #

      Salut, quelle école as tu choisi finalement ? 🙂

    • Maylis 25 juin 2015 à 11:50 #

      Bonjour, je suis actuellement dans la même situation que toi tu l’étais l’année dernière. Je n’arrive pas à choisir entre Lille et Toulouse ! Qu’as tu choisi finalement? Que peux-tu me dire sur ces 2 écoles?

  8. chloe 15 octobre 2014 à 3:49 #

    Un avis sur l’école de la reunion peut être?

  9. Toussaint 14 mars 2016 à 8:21 #

    Des avis sur la formation proposee par l’université de Bordeaux ?

  10. Charlie 25 avril 2016 à 9:40 #

    Est ce que vous savez où sont dispensés les cours de l’isrp Paris? A Boulogne-Billancourt ou ailleurs?

    • Audrey 29 avril 2016 à 1:44 #

      A boulogne-Billancourt. Vous pouvez demander confirmation. Il y a des TD qui sont parfois dans des salles extérieures à l’école.

      • Marion 29 avril 2016 à 10:51 #

        Les cours sont dispensés à Boulogne, à l’école et une fois par semaine à 10min à pieds de l’école. Certaines médiations demandent de se déplacer plus moins mais cela dépend du groupe dans lequel vous serez et c’est pour une dizaine de fois.

  11. Cloé 25 avril 2016 à 2:38 #

    Bonjour, serait il possible d’avoir une idée de la date approximative de rentrée en premiére année de formation des ecoles de meulan, lille, salpetrière et IRSP en 2016? Merci

    • Audrey 29 avril 2016 à 1:43 #

      Autour du 15 septembre. Je vous conseille de demander aux écoles. Il y a parfois une semaine de pré-rentrée. (Notamment à l’UPMC)

  12. Charline 7 mai 2016 à 1:01 #

    Bonjour!
    Est-ce qu’il serait possible d’en savoir plus sur les différences on va dire “idéologiques” qui distinguent les écoles les unes des autres? J’entends surtout par là plutôt psychanalytiques ou plutôt comportementalistes? Plutôt rééducation ou plutôt thérapie? (en caricaturant un peu)
    Les écoles qui m’intéressent sont Lyon, Toulouse, l’UPMC et l’ISRP.
    Merci à celleux qui pourront me répondre!

  13. eric 24 mai 2016 à 8:37 #

    Je suis en train de préparer pour l’an prochain pour les concours, super les témoignages, mais les concours sont il difficile ? J’ai un assez bon niveau en biologie, ça suffit ?

    Sinon, je vais aller sur le site http://www.kine-web-paramed.com, on me l’a conseillé vous connaissez ?

    Merci par avance

  14. Mélissa 20 août 2016 à 4:21 #

    Bonsoir 🙂
    Depuis la publication de cet article, avez-vous eu de nouvelles informations concernant Toulouse ? J’ai beau multiplier les recherches, j’ai du mal à cerner cette formation. J’ai l’impression que la sélection y est plus compliquée que dans les autres écoles publiques (d’ailleurs tous les psychomotriciens en poste que je connais m’ont avoué avoir raté le concours de Toulouse) … suis-je la seule à ressentir cela ?

  15. Mélissa 20 août 2016 à 4:21 #

    Bonsoir 🙂
    Depuis la publication de cet article, avez-vous eu de nouvelles informations concernant Toulouse ? J’ai beau multiplier les recherches, j’ai du mal à cerner cette formation. J’ai l’impression que la sélection y est plus compliquée que dans les autres écoles publiques (d’ailleurs tous les psychomotriciens en poste que je connais m’ont avoué avoir raté le concours de Toulouse) … suis-je la seule à ressentir cela ?

    • Norah 3 septembre 2016 à 4:46 #

      La formation à Toulouse est très axée neurosciences et cognitivo-comportemental. En gros ce qui est important c’est de former des gens qui seront au courant de toutes les théories scientifiques actuelles explicatives des troubles psychomoteurs (avec leurs critiques objectives) et qui pratiqueront des rééducations basées sur des techniques dont l’efficacité à été prouvée par des études.
      L’école est aussi super au point sur les tests diagnostic.
      Je ne sais pas du tout comment ça se passe dans les autres écoles mais à Toulouse il y a plus de “science” que de “relationnel et approche subjective de la personne”, si on peut dire ça comme ça ^^.
      L’école part du principe que si on choisit ce métier c’est qu’on a déjà acquis les qualités relationnelles et la sensibilité nécessaire à sa pratique. Ca manque donc un peu d’équilibre et je pense que c’est une école qui risque de frustrer les gens qui ont une préférence nette pour tout l’aspect “psychologique” du métier, mais qui passionnera ceux qui (comme moi) adorent les neurosciences et aiment se baser sur des choses concrètes.
      Je ne trouve pas que le concours soit plus difficile à avoir que dans d’autres écoles avec le même quota, moi j’ai eu Toulouse et raté Lyon ^^

      • Mélissa 6 septembre 2016 à 3:11 #

        Bonjour Norah, merci pour ta réponse qui me permet d’y voir plus clair. Ca confirme que Toulouse est l’école qui me tente le plus. J’ai validé une Licence en Psychologie et même si j’ai adoré ce cursus, au fil des ans et des intérêts que j’ai développé, je sentais qu’il me manquait quelque chose. J’ai pris l’option Neurosciences dès la L1 et contre toute attente (j’ai un profil plutôt littéraire), j’ai adoré ! J’en suis donc venue à me dire que je devais trouver une formation plus basée sur du concret et surtout, une formation où il est possible de se confronter au terrain assez rapidement.
        En même temps Lyon (si j’ai bien fait mon boulot de recherche) c’est plus axé psychanalytique il me semble. Donc tu n’as pas de regret à avoir ^^ Oh et félicitations pour ta réussite au concours 🙂

        • Lisa 5 septembre 2017 à 12:34 #

          Bonjour Mélissa,
          Je vois ici que tu as validé une licence de psychologie, (formation dans laquelle je suis actuellement), as-tu tout de même passé les concours pour entrer dans une école ?
          Car je me suis un peu renseigné et j’ai vu qu’avec une licence de psycho on peut accéder sur dossier/entretient à l’école. Donc je ne sais pas si c’est vraiment possible, comment ça se passe, ou si toi tu as passé le concours ?

  16. Lea Pero 6 septembre 2016 à 5:29 #

    Bonjour 🙂 Justement je voulais savoir, quelles sont les “spécialités de chaques écoles ?! 🙂

  17. Doriane 8 septembre 2016 à 3:07 #

    Bonjour à tous,

    Je vous explique un peu ma situation, les questions viennent juste après ..
    J’ai actuellement 23ans, déjà diplômée d’un BAC +3, j’ai ensuite passé 1an et demi à travailler et je suis actuellement à l’étranger (depuis mai 2015 jusque début avril 2016), BREF.

    Je suis intéressée par le DE de psychomot’ et j’aimerais tenter Hyères et Rouen en 2017 si les dates restent approximativement les mêmes que 2016 (C’est à dire fin avril / mi mai). Sans quoi je retenterai en 2018. Bref encore.

    A ceux qui ont passé les concours, j’ai vu que ça se basait sur les cours de bio de première et terminale S. Or, les cours de première et terminale S comprennent aussi des chapitres concernant la diversité, la terre etc. Est-ce nécessaire de réviser ça ? Je veux dire, est-ce que ça peut tomber ou c’est exclusivement ce qui touche à la génétique, la neuro etc ? Et au niveau du français, que demande-t-on ?

    Ensuite de quoi (question bidon), au niveau des chanceux l’ayant obtenu, au niveau des classes, y’a-t-il des personnes de tout âges ou majoritairement ce sont des étudiants tout droit sortis du BAC ?

    Merci d’avance à ceux qui me répondront,

    Doriane

  18. Doriane 8 septembre 2016 à 3:09 #

    Juste rectification, je suis à l’étranger depuis Mai 2016 jusque avril 2017 😉

  19. julia 7 octobre 2016 à 11:46 #

    Il me semble un point important a ajouter a l’école de Hyères école GRATUITE ET PUBLIQUE ! Financée par le conseil régional PACA 184 euros l’année avec possibilité de financement par pole emploi pour ceux qui veulent se reconvertir professionnellement !!!
    Préparation au concours proposé financé gratuitement il suffit de monter son dossier pour être pris en charge par la région et vous êtes admis en préparation présentielle à la garde !!! Pour être préparé au concours avec de très bons prof.

    Ou alors Préparation e learning de 1400 euros trés bien fais !!!! Sur le site Moodle que j’ai moi meme faites avec cours 3 fois par semaines. Petites classe virtuelle de 8 avec possibilité d’échanger avec les professeurs de poser des questions et de faire les exercices en classe virtuelle avec des tableaux blancs virtuels !!!

    Correction en français individualisé ( 10 min chacun en classe virtuelle en mettant sa contraction de texte sur le tableau blanc virtuel )

    Trés bien organisé et beaucoup mieux que le CNED et trés bonne a la préparation au concours de Hyères avec la possibilité de venir passer les concours blancs au site de la prépa a la Garde a coté de Hyères avec 3 regroupements dans l’année pour rencontrer les profs et réviser avec eux.

    Possibilité d’aide régionale car bourse régionale !!!
    Puis loyers moins cher ! 25 m2 340 euros par mois tout compris.
    Il y a énormément de point positif pour cette école qui ne sont pas bien expliqué et je trouve ça dommage.

    Trés bonne équipe pédagogique de formateur car nos profs sont des psychomotriciens, psychologues, Kiné, psychiatre.
    Et beaucoup de pratique.

    Trés bonne ambiance au sein de l’école.
    Hyères n’est pas une ville étudiante mais cependant le cadre est géniale pour apprendre sur soi et devenir un bon psychomotricien ( La mer et la montagne sont la ainsi que toutes activités sportives, plongée, kit surf, randonnée, paddle, Kayak )
    Nous partageons l’école entre psychomotes et ergothérapeute mais trés bonne ambiance avec des soirées organisées.

    • Mélissa 7 octobre 2016 à 2:12 #

      Bonjour Julia,

      Merci pour ce commentaire très complet, Hyères fait partie du Top3 des écoles qui m’intéressent le plus et malheureusement on trouve peu d’information la concernant sur internet. Je suppose que tu y étudies ou que tu y as étudier du coup je me permets de te demander si Hyères a une orientation théorique particulière ? Par exemple je sais que la formation à Toulouse est plus axée neuro et CC, celle de Lyon est plus axée sur la psychanalyse etc. mais qu’en est-il de Hyères ?

      Est-ce que tu penses qu’il est possible d’entrer dans l’école sans avoir suivi la prépa qui y est “rattachée” ?

      Enfin, j’ai récemment appris que dans certaines villes se sont les écoles qui trouvent les lieux de stages pour les étudiants, est-ce que c’est le cas également à Hyères ?

      • cyrielle 16 décembre 2016 à 2:39 #

        Bonjour Mélissa,

        J’envisage une reconversion et je recherche comme toi à connaître les différentes orientations théoriques des écoles. Et comme ce qui est dit plus haut j’arrive à distinguer les écoles de Lyon, Toulouse, l’ISRP mais pas encore pour les autres.

        Hyères fait également partie des écoles qui m’intéressent le plus. As-tu trouvé les réponses à tes questions depuis?

        Je ne trouve pas non plus d’information sur Bordeaux, si un ancien étudiant passe par là…

        Merci par avance.

        Cyrielle

        • Mélissa 9 janvier 2017 à 3:06 #

          Bonjour Cyrielle,

          Je n’ai pas cessé de chercher des informations sur les différentes écoles depuis mon dernier message et le moins que l’on puisse dire c’est que je n’ai pas beaucoup avancé. J’ai obtenu plus d’informations sur l’école de Toulouse grâce à une psychomotricienne que j’ai rencontré récemment et j’espère pouvoir rencontrer une étudiante en première année dans les prochaines semaines.

          Pour Hyères je n’ai aucune information supplémentaire, j’ai contacté l’école 3 fois depuis mon dernier message mais je n’ai eu aucune réponse … j’ai pourtant fait attention de bien écrire au service/secrétariat de psychomotricité.

          Je suis également en contact avec une étudiante en première année à Lille, je ne sais pas si cette école t’intéresse ?

          Pour Bordeaux il faut faire le PACES, du coup j’ai pas cherché plus loin.

          Tu es dans quel coin, si ce n’est pas indiscret … ?

          • cyrielle 9 janvier 2017 à 4:01 #

            Bonjour Mélissa ,

            Merci pour ta réponse. Comme toi j’ai continué à chercher des infos sur les différentes écoles. Comme toi j’ai écarté Bordeaux et Mulhouse car il faut effectivement le PACES.

            Pour hyères j’ai eu des infos grâce à des étudiantes qui mont donné des retours très positifs sur cette école. De ce que j’ai compris, outre le fait d’être publique et gratuite, il y a apparemment beaucoup de pratiques et une approche axée sur la thérapie corporelle. Mon coeur penche donc beaucoup pour tenter la prépa à hyères et faire en sorte de rester là bas ! J’ai également contacté le secrétariat et je n’ai pas non plus encore eu de réponse.

            Je n’ai pas eu beaucoup d’infos sur Lille non plus mais j’aimerais bien en avoir !

            Et sinon en ce moment je suis sur Paris (mais j’aimerais bien en partir 🙂 ) Et toi?

        • Mélissa 9 janvier 2017 à 6:24 #

          Re Bonjour !

          Je n’arrive pas à répondre sur ton dernier message, donc je t’écris ici de nouveau.

          Pour Hyères les seules “informations” que j’ai, je les dois aux témoignages d’élèves et anciens élèves sur des forums, ils disent tous du bien de l’école et mettent en avant la difficulté de trouver un stage.
          Comme toi, je pensais faire la prepa à Hyères mais j’ai peur qu’elle nous forme uniquement à la spécificité de ce concours et donc minimise nos chances d’être reçues ailleurs … je viens d’apprendre que je suis acceptée au CPES IPRESS en plus donc je ne sais pas trop quoi faire.

          Ok, je garde ça en tête et quand j’aurai plus d’informations je reviendrai vers toi 😉

          Je suis sur Toulouse depuis plus de 5ans, j’adore vraiment cette ville mais je me dis qu’il est peut-être temps que j’aille voir ailleurs. Que je découvre une autre région et me redécouvre aussi un peu par la même occasion haha

          Cette année tu prépares le concours seule du coup ?

          • cyrielle 9 janvier 2017 à 7:12 #

            j’étais intéressée par toulouse aussi mais du fait de leur orientation très neuro ils ne sont pas en choix n1 (pour le moment ). Pour hyères je me suis dit comme toi mais en même temps si c’est cette école qui figure en premier choix, et on m’a dit que c’est vraiment une bonne prépa. Et puis je me dit que c’est le travail qui paiera surtout.

            Je ne connais pas le CPES, les inscriptions ont déjà commencées? Ou c’est une prépa qui ne démarre qu’en janvier?

            Je te laisse mon mail, ce sera peut être plus simple ! clecoadic@hotmail.fr

  20. Petite abeille 6 janvier 2017 à 1:01 #

    Bonsoir,

    Voilà j’ai été prise en classe prépa au concours de psychonot à l’ISPC de Bordeaux et au CPES PRÉP’AMIENS d’Amiens donc. Seulement je ne szis la quflle choisir? Y-a-t’il moyen que des anciens élèves m’aide? Je ne trouve pas de commentaires quant à ces deux écoles..

    Merci d’avance!!
    Petite abeille

  21. Emilie 20 janvier 2017 à 12:42 #

    Bonjour bonjour,

    Je vais passer les concours en 2017 et j’aimerais quelques infos de ceux qui ont déjà eu leur concours…

    Je n’ai pas le permis et je ne l’aurai pas avant plusieurs années : est-ce que pour HYERES, c’est impératif pour partir en stage ou on peut se débrouiller avec les bus ?

    Pour ROUEN, est-ce que quelqu’un qui y fait actuellement ses études peut me dire ce qu’il pense de l’école ? Comme elle est nouvelle je ne trouve aucune info…

    Pour les MUREAUX, j’ai entendu dire que c’est une ville qui craint énormément, avec pas mal d’agressions etc… est-ce que c’est vrai ?
    Comment est la formation, les locaux ?

    Est-ce que TOULOUSE est quand même accessible, malgré son programme, à quelqu’un qui a un profil plus littéraire que scientifique ?

    J’ai aussi une question super importante : Les résultats de cette année ne tombent pas tous en même temps. Il y a un mois de décalage entre Toulouse et Lyon par exemple, ce qui fait que si je suis admise à Toulouse, je suis obligée de dire oui alors que je n’ai même pas passé certains concours.
    Est-ce que, si je dis oui à Toulouse et que je paye, je peux ensuite me rétracter et récupérer la somme (peut-être pas l’intégralité mais un peu ?)

    Si quelqu’un a ces infos… Merci d’avance !!! 🙂

  22. Océane 25 août 2017 à 3:41 #

    Bonsoir,
    Après avoir été acceptée à Alençon puis à Rouen (ville dans laquelle j’ai potentiellement trouvé un appartement et ecole dans laquelle je suis inscrite pour le moment), j’ai reçu juste aujourd’hui un appel de Lyon me disant que j’étais admissible aussi.. Sachant que la rentrée à Lyon est dans meme pas une semaine je ne sais pas trop quoi faire. Surtout que vu que je viens de Toulouse a l’origine je serais moins dépaysée à Lyon mais il ne me reste pas beaucoup de temps pour m’installer dans la ville et faire mon inscription..
    Je ne sais vraiment pas quoi faire donc si quelqu’un a un avis à donner sur l’école de Rouen, cela pourrait me permettre de savoir quelle ecole choisir en fonction de celle qui me correspond le mieux ..

Laisser un commentaire