Annales Lille 1014 – Correction

Ne regardez surtout pas cette correction avant d’avoir :

  1. Réalisé cette annale
  2. Vous-même procédé à une correction de votre copie SANS LE COURS, comme si vous étiez le correcteur
  3. Repris votre devoir avec le cours pour savoir ce qui peut être modifié, ce qui manque, ce qui n’est pas judicieux d’ajouter

Ensuite vous pouvez regarder cette proposition de correction pour faire des comparaisons. Ce n’est absolument pas intéressant pour vous de vous balancer des corrections. Vous apprendrez plus en réfléchissant par vous même.

Vous n’avez qu’une heure par sujet. Je vous propose une correction réalisable en 1h. 

 

  1. A l’aide de vos connaissances de la cellule eucaryote, localisez, donnez la composition, décrivez les agencements possibles de la fibre chromatinienne au cours du cycle cellulaire et les propriétés éventuelles de ces agencements.
  1. Expliquez pourquoi le patrimoine génétique de chaque individu est unique en abordant les événements génétiques impliqués.

Intro :

Dans les cellules eucaryotes, le matériel génétique est organisé en une structure complexe constituée d’ADN et de protéines et il est localisé dans un compartiment spécialisé, le noyau. Cette structure a été baptisée chromatine.

L’unité fondamentale de la chromatine est appelée le nucléosome qui est composé d’ADN et d’histones. Il constitue le premier niveau de compaction de l’ADN dans le noyau. Cette structure est ensuite régulièrement répétée pour former le nucléofilament qui peut, lui-même, adopter des niveaux d’organisation plus compacts (Figs 1 et 3), le niveau de condensation le plus élevé étant atteint au sein du chromosome métaphasique. Au sein du noyau interphasique, la chromatine est organisée en territoires fonctionnels.

La chromatine a été divisée en:

  • euchromatine et
  • hétérochromatine.

L’hétérochromatine a été définie comme une structure qui ne change pas d’état de condensation au cours du cycle cellulaire tandis que l’euchromatine apparaît décondensée pendant l’interphase. L’hétérochromatine est localisée principalement en périphérie du noyau et du nucléole tandis que l’euchromatine est répartie à l’intérieur du nucléoplasme.

 

http://www.lyceedadultes.fr/sitepedagogique/documents/SVT/SVT1S/anne_cecile_martin/01_chapitre_1.pdf

Finalement, nous exposerons comment la chromatine influence l’organisation du génome à l’échelle du noyau.

 

La fibre chromatinienne au cours des cycle cellulaire 

Noyau interphasique

  • En phase G1 la fibre de 250 Å est visible en microscopie électronique dans le noyau interphasique. Déployée elle représente 1 chromatide.
    Les régions les plus étendues : l’euchromatine qui contient les gènes de structure.
    Les régions plus ou moins condensées sont formées d’hétérochromatine (génétiquement inactives).
  • Lors de la phase S du cycle, la replication de l’ADN se traduit par la duplication de la chromatide : les 2 chromatides sœurs, sur le plan génétique et morphologique sont identiques.
  • En phase G2 : le chromosome est donc constitué de 2 chromatides associées au niveau d’une région : le centromère. La cellule en G2 contient 4c DNA et fonctionne sur le plan transcription comme une cellule tétraploïde.

Localisation et composition 

L’unité fondamentale de la chromatine est appelée le nucléosome qui est composé d’ADN et d’histones. Il constitue le premier niveau de compaction de l’ADN dans le noyau. Cette structure est ensuite régulièrement répétée pour former le nucléofilament qui peut, lui-même, adopter des niveaux d’organisation plus compacts. le niveau de condensation le plus élevé étant atteint au sein du chromosome métaphasique. Au sein du noyau interphasique, la chromatine est organisée en territoires fonctionnels.

Agencement possible 

 

La chromatine a été divisée en:

  • euchromatine et
  • hétérochromatine.

L’hétérochromatine a été définie comme une structure qui ne change pas d’état de condensation au cours du cycle cellulaire tandis que l’euchromatine apparaît décondensée pendant l’interphase. L’hétérochromatine est localisée principalement en périphérie du noyau et du nucléole tandis que l’euchromatine est répartie à l’intérieur du nucléoplasme.

 

Propriété des agencements 

Environ deux mètres d’ADN dans chaque cellule doivent être contenus dans un noyau de quelques mm de diamètre. En plus de cet énorme degré de compaction, l’ADN doit être rapidement accessible afin de permettre son interaction avec les machineries protéiques régulant les fonctions de la chromatine:

  • la réplication
  • la réparation et
  • la recombinaison.

Ainsi l’organisation dynamique de la structure chromatinienne influence, potentiellement, toutes les fonctions du génome.

 

 

 

 

le code génétique traduction
Chaque triplet de bases de l’ARNm (codon) est associé à un aa activé grâce à son ARNt spécifique. La correspondance entre les codons de l’ARNm et les aa constitue le code génétique.

Le code génétique est universel, dégénéré et ponctué.

Le code génétique est universel parce que tous les systèmes de traduction cellulaire utilisent les mêmes correspondances codon-aa

Le code génétique est dit dégénéré, car plusieurs codons correspondent à un aa (il existe 34 = 64 codons et 20 aa).

Ajoutez votre commentaire

Laisser un commentaire